samedi 22 juin 2013

Berlin, mecque du vintage

Berlin, c'est bien connu, est l'une des villes-phare de la mode vintage, attirant une foule de touristes en quête de pièces hype et bon marché. Si en 2013 elle continue à offrir de magnifiques opportunités, il faut toutefois préciser que les prix ont passablement augmenté suite à l'engouement suscité par tout ce qui a trait au rétro depuis une quinzaine d'années.


Dans les magasins tels que Made in Berlin (une institution berlinoise, un temple du vintage), les pièces se situent dans une moyenne de 30-40 euros, voire plus. L'ère du vintage à 5 ou 10 euros est terminée, à moins de se rendre dans les marchés aux puces qui fleurissent tous les week-end. Mais là, il faut s'armer de patience, de courage et de force pour parcourir les stands désordonnés et pour brasser des amoncellements de vêtements où le vrai vintage est noyé dans le seconde-main.

Made In Berlin




Peu importe, Berlin présente pour les amateurs de vintage de nombreux atouts, à commencer par la multitude de boutiques situées dans des grands espaces, propres et aérés, facilitant la circulation autour des portants, permettant des essayages dans des cabines toujours libres. Pas d'atmosphère de foire d'empoigne, pas d'hystérie collective, pas de relents nauséabonds et de nuages de poussière. Si les prix sont comparables à ceux que l'on trouve à Paris, Berlin a l'immense avantage d'offrir des conditions d'achat idéales – contrairement à la capitale française où les loyers prohibitifs obligent les friperies à entasser leur marchandise dans des lieux mal éclairés et parfois crasseux.

MANKii

Sing Blackbird

En parcourant plusieurs boutiques vintage, une chose cependant vient à frapper : beaucoup d'entre elles sélectionnent du vintage des années 1990, et particulièrement des marques de prêt-à-porter. Serait-ce le reflet d'une demande de la clientèle ou, comme l'affirme la créatrice de la boutique XVII (Steinstrasse 17, Mitte), le fait que le vintage antérieur aux nineties se raréfie toujours plus? 

For Kings and Queens

Garage

Marché aux Puces de Mauerpark

La visite des magasins Humana, une chaîne associative et humanitaire de vente de vêtements de seconde main et vintage, prouve au contraire qu'il existe encore de très belles pièces des années 1950-80, mais qu'il faut faire l'effort d'aller les chercher. Le meilleur Humana de Berlin au plan tant quantitatif que qualitatif – celui d'Alexanderplatz (Mitte) – en est une excellente preuve. Ici, des rayonnages entiers de robes, blouses, jupes, accessoires, etc. classés par décennies. De quoi perdre la tête pendant une après-midi entière!


Humana de Friedrichshain


Un constat logique alors s'impose : dans le commerce du vintage, tout est une question de cible et de classe sociale : alors que les marchés aux puces et les Humana attirent plutôt les revenus modestes et les revendeurs, les boutiques des beaux quartiers (Mitte, Kreuzberg, Prenzlauerberg) touchent une clientèle plus choisie et exigeante, bien que la qualité des pièces y soit souvent parfaitement égale. Car pour ce qui est des prix, ils varient en fonction de la vente au kilo (17.90 euros/kg) ou de la vente par pièces, les premières étant de très moindre qualité que les secondes, sans compter qu'elles relèvent la plupart du temps du seconde-main.

MANKii

Tragfläche

Afin de vous y retrouvez lors de votre prochain voyage à Berlin, voici quelques bons plans :

Name (Torstrasse 62, U-Rosenthaler Platz, quartier Mitte) : un vrai coup de coeur ! Cette magnifique boutique + galerie d'art créée par Veronika met superbement en scène un vintage hyper abordable dans un espace dépouillé et contemporain. Un mélange entre l'ancien et le moderne très réussi. L'excellent rapport qualité/prix, la beauté du lieu, la gentillesse et la compétence de son équipe, méritent vraiment le détour ! 




For Kings and Queens (Zossener Strasse 32,  quartier Kreuzberg) : deuxième coup de coeur berlinois ! Petite boutique qui ne paie pas de mine au premier abord, ses robes en vitrines attirent l'oeil immédiatement : des robes en coton, en lin, en soie, dans un état irréprochable, plus belles les uns que les autres (d'où la difficulté à choisir). Les prix (environ 29 euros la robe) termine d'emporter l'adhésion. La propriétaire, très sympa, discute volontiers avec vous de sa passion du vintage qu'elle assouvit notamment en allant régulièrement à Londres d'où elle ramène ses trésors. Une merveilleuse découverte !



MANKii Vintage (Gormannstrasse 16, U-Rosenthaler Platz ou Rosa-Luxembourg-Platz, qartier Mitte) : troisième coup de foudre ! C'est une petite boutique superbement achalandée de vintage allant des années 1930 à 1990. La propriétaire customise et créé également des pièces très originales et dans l'air du temps. Une excellente sélection de robes, chemisiers, vêtements en cuir, sacs, etc. Impossible de pas y trouver son bonheur (pour ma part, deux robes en coton des années 1940 et 1950).






Made in Berlin (Neu Schönhauser Str. 19 et Friedrichstrasse 114A, quartier Mitte) : enseigne de la société Kleidermarkt.de, ces deux boutiques sont des lieux incontournables du vintage. Une jolie sélection à prix raisonnable, dans un lieu agréable et branché. Les vendeurs par contre ne sont pas toujours très affables.






Tragfläche (Pappelallee 10, U-Eberwaldstrasse, quartier Prenzlauerberg) : une boutique de vrai vintage à prix super friendly. S'il y a un petit choix de robes, on trouve beaucoup de blouses, de t-shirts et de chaussures/bottes, ainsi qu'un rayon homme très garni.



Humana : il existe 13 boutiques à Berlin dites de "First Class Second Hand", dont certaines sur plusieurs étages, avec des espaces réservés au vintage et séparés du seconde-main. Ici, on reconnaît la valeur du vintage, pas question de le brader à petits prix : la robe standard se situe entre 25 et 29 euros, la robe de soirée autour des 40-50 euros. Mais cela vaut quand même la peine d'arpenter ces immenses espaces, quitte à repartir avec peu de choses. Si vous devez choisir un Humana, ce sera celui d'Alexander Platz qui contient la meilleure sélection de tous les Humana visités (Alexanderplatz 7, U/S-Alexanderplatz).





Colors (Bergmannstrasse 102) et Garage (Ahornstrasse 2) : propriétés de kleidermarkt.de, comme Made in Berlin; un peu décevant lorsqu'on lit sur les blogs qu'il s'agit de panthéons du vintage berlinois. Ici, mieux vaut éviter la vente au kilo et préférer une investigation par pièce, plus chère, mais de meilleure qualité. 

Colors

Garage

Sing Blackbird (Sanderstrasse 11, quartier de Neukölln) : une jolie boutique qui fait aussi café, cinéma et salle de concert ; mais la sélection du moment (juin 2013) n'enthousiasme guère : beaucoup de shorts en jeans et de t-shirt eighties, parfait pour les jeunes de 20 ans, mais pas pour les amatrices de pièces particulières. Vous y trouverez toutefois un ou deux rayons de beau vintage de marque (années 80).



Les marchés aux puces
Mauerpark (Bernauer Str. 63-64, U-Bernauerstrasse, di de 9-18h).
Flohmarkt am Arkonplatz (Arkonplatz, U-Bernauerstr., di 10-17h).
Flohmarkt am Boxhagener (Boxhagener Platz, U-Warschauer, di 10-18h).
Trödelmarkt an der Strasse des-17-Juni (S-Tiergarten, di 10-17h).
Marché de Rathaus Schöneberg (U-Rathaus, sa 9h-14h).

A éviter absolument si vous ne voulez pas perdre de temps :
  • Das Neue Schwarz, Garments, XVII, Trash Schick, Goo, Townes : seconde-main récente et/ou marques de luxe trendy.
  • Paul's Boutique, DK, Calypso Shoes : mauvais goût, odoriférant et/ou foutarque. 
Le Must à découvrir absolument :

2 commentaires:

  1. Beau poste qui donne vraiment envie d'aller faire un tour à Berlin.
    Cordialement

    RépondreSupprimer